Accueil » À propos » Actualités » HALTE AUX BLATTES !

HALTE AUX BLATTES !

La 2ème phase de la campagne annuelle de désinsectisation est en cours. Pour être efficace, le traitement des immeubles doit être réalisé dans tous les logements, sans exception. Focus sur ces vilaines bestioles pour savoir les repérer et connaître le traitement adapté que nos collaborateurs appliqueront chez vous pour vous débarrasser de ce fléau.

HALTE AUX FAUSSES IDÉES !

Contrairement à ce que l’on pense, l’invasion de blattes n’est pas uniquement liée aux grands ensembles ou aux bâtiments anciens. D’autres logements, plus récents sont également impactés par le phénomène et la saleté n’est pas forcément ce qui attire ces nuisibles même si elle favorise leur prolification. En effet, un logement propre peut aussi être infesté. La salle de bains et la cuisine, avec ses recoins obscures, éviers et placards garantit le confort à ces insectes qui raffolent de la chaleur, de l’humidité et de la tranquillité qu’elles trouvent dans ces pièces…

LES DIFFÉRENTS TYPES DE BLATTES

Les principales blattes entraînant des nuisances sont la blatte orientale, germanique et américaine. Elles ont un besoin vital d’eau et se nourrissent de toutes matières végétales et animales. A partir d’un seul point d’infestation, en quelques semaines elles peuvent proliférer dans l’ensemble d’un bâtiment. Elles peuvent s’introduire à l’intérieur d’installations, machines, tableaux de commandes, appareils ménagers… où elles provoquent des courts-circuits et dégradations.

Les blattes souillent les denrées alimentaires avec leurs excréments. Souvent aggravée par une mauvaise tenue des locaux, Elles véhiculent des germes pathogènes responsables de maladies telles que : gastro-entérites, asthme, salmonellose et sont à l’origine de nombreuses allergies…

BLATTES GERMANIQUES OU « FARINETTES» :

  • Couleur brun tirant sur le jaune, 10 à 15mn de long à l’âge adulte. Active la nuit, réfugiée le jour dans les fentes et autres abris étroits.
  • Elle affectionne uniquement l’intérieur des locaux surtout les appareils électriques dégagent de la chaleur (électroménager, hifi-vidéo, etc…)
  • La longévité des adultes peut atteindre 6 mois ou plus.
  • La femelle produit 4 à 8 sacs à œufs à environ 1 mois d’intervalle.
  • Les œufs sont protégés par l’oothèque à paroi épaisse et résistante (sac à œufs). Rappel : Aucun insecticide n’agit sur les œufs protégés par l’oothèque.
  • Chaque sac, contient jusqu’à 40 œufs (éclosion 6 à 12 semaines plus tard).

BLATTES ORIENTALES OU « CAFARDS » :

  • Couleur brun-noir presque noir, 20-28 mm à l’âge adulte
  • Elle ne sort jamais le jour et se cache derrière ou sous les meubles.
  • Elle prolifère à la température de 20 à 29°C et a besoin d’une forte humidité relative de 70 à 80%.
  • On la rencontre dans la cuisine, la salle de bains, le garage, la cave, les galeries de passage des tuyaux et les endroits de condensation d’eau, le réseau EU.
  • La longévité des adultes peut atteindre 3 à 5 mois.
  • La femelle produit 5 à 12 sacs à œufs à environ 1 mois d’intervalle. (3 à 6 semaines).
  • Les œufs sont protégés par l’oothèque. Rappel : Aucun insecticide n’agit sur les œufs.
  • Chaque sac contient jusqu’à 16 œufs (éclosion 6 à 12 semaines plus tard).

BLATTES AMÉRICAINES

  • Couleur uniforme roux ferrugineux presque noir, 28-38 mm à l’âge adulte
  • Elle ne sort jamais le jour et se cache derrière ou sous les meubles.
  • Elle prolifère à la température de 21 à 33°C et a besoin d’une forte humidité relative de 70 à 80%.
  • On la rencontre dans la cuisine, la salle de bains, le garage, la cave, les galeries de passage des tuyaux et les endroits de condensation d’eau, le réseau EU.
  • La longévité des adultes peut atteindre 10 à 12 mois.
  • La femelle produit 1 oothèque tous les 10 jours.
  • Les œufs sont protégés par l’oothèque. Rappel : Aucun insecticide n’agit sur les œufs.
  • Chaque sac contient de 10 à 20 œufs (éclosion 25 à 55 jours plus tard).

TRAITEMENT : UNE AFFAIRE DE SPÉCIALISTE

Il existe plusieurs traitements pour se débarrasser des ces vilaines bestioles. La seule solution passe toutefois par un traitement global qui implique l’implication d’une gel.
Tout logement non traité permettra aux insectes de s’y reproduire et de contaminer les logements voisins. Et lorsqu’on sait qu’une blatte peut produire jusqu’à 100 000 œufs dans sa vie, c’est énorme !

L’APPLICATION DE GEL GOLIATH OU ÉQUIVALENT (APPÂT ALIMENTAIRE)

Contrairement aux idées reçues, il est le moins contraignant, le mieux adapté et le plus efficace dans le cas de traitement de logement et de locaux sensibles. Le Gel Goliath s’applique à micro-dose, et son faible dosage garantit une sécurité maximum et une perturbation minimum, même dans les zones les plus sensibles. L’application est discrète, ne demande pas d’évacuation des locaux et pas de précautions spécifiques telles que vider les armoires. Une seule goutte de 0,03 g de Gel Goliath est capable de tuer 1000 blattes.

Le gel Goliath possède la rémanence la plus élevée soit environ 4 mois (dans des conditions idéales à condition de ne pas perturber l’action de ce dernier avec d’autres produits). La disparition complète des blattes intervient environ durant les 2 mois qui suivent le traitement. Il est donc normal de constater la présence d’insectes, encore pendant cette période et il est inutile de ré-intervenir pour un nouveau traitement. Cela est principalement dû à l’éclosion progressive des œufs, donnant naissance à des nymphes qui seront à leur tour progressivement éliminées.

Nous vous rappelons que conformément aux dispositions des Règlements Sanitaires Départementaux (Art. 121), les occupants des logements et autres locaux doivent les maintenir propres et prendre toutes précautions en vue d’éviter le développement et la prolifération des insectes ou vermine (blattes, punaises, puces, mouches, etc.). Ils ne peuvent s’opposer aux mesures de désinsectisation et de désinfection générales prévues à l’article 23-1.

La collaboration entre l’occupant, le propriétaire et le désinsectiseur est indispensable. Nous comptons sur votre coopération.